Accueil > Pompe à chaleur eau-eau

Pompe à chaleur eau-eau

À l’instar de la pompe à chaleur air-eau ou de la pompe à chaleur géothermique sol eau, la pompe à chaleur eau-eau encore appelée aquathermie est un mode de chauffage écologique qui permet d’avoir de l’eau chaude sanitaire. Ce système de chauffage prélève la chaleur des nappes phréatiques pour venir chauffer l’eau utilisée à l’intérieur de la maison par un dispositif savamment mis en place par un professionnel qualifié. De même, la pac eau eau sert de chauffage domestique, par le biais d’un radiateur ou d’un plancher chauffant.

Installation complexe et coûteuse, son efficacité demeure toutefois impressionnante.

Comment marche une pompe à chaleur aquthermique ?

Le principe de fonctionnement de la PAC eau-eau est assez basique. Ce système de chauffage aquathermique pour produire de la chaleur capte tout simplement l’énergie gratuite contenue dans les sources d’eau souterraine et la restitue aux différents émetteurs installés dans la maison à travers le circuit d’eau chaude. Les calories de l’air sont puisées dans des forages construits à cet effet. Selon les dimensions et le type de maison (construction neuve ou ancienne), l’on peut recourir à un ou plusieurs forages.

De façon pratique, il est nécessaire d’avoir deux puits : le premier appelé puits de pompe servant à conduire l’eau du forage vers les installations thermiques et le second, le puits d’évacuation à évacuer l’eau refroidie vers la nappe phréatique pour la reprise d’un nouveau cycle. L’eau qui part du puits pompe possède une température donnée, puis est réchauffée par la pac eau eau grâce à l’action du fluide frigorigène afin d’alimenter la maison en énergie thermique.

La pompe à chaleur eau-eau pour une haute performance thermique

La pompe à chaleur eau-eau présente de nombreux avantages. En effet, parce que la source de chaleur de ce système de chauffage se situe en profondeur, ses performances thermiques ne varient pas selon les températures extérieures. Les climats froids ne risquent donc pas de baisser les performances de la pompe à chaleur aérothermie, comme c’est le cas avec la pompe à chaleur air-air ou la PAC air-eau.

Ainsi, la nappe phréatique garde une température constante, ce qui vous permet de bénéficier d’eau chaude sanitaire et de profiter d’une maison bien chauffée, même durant les hivers les plus rudes. De même, les installations nécessaires au fonctionnement d’une pac eau-eau sont bien protégées, ce qui est une garantie de la qualité de l’eau utilisée.

Un autre avantage de la pompe à chaleur eau-eau, c’est son économie d’espace. Une petite surface suffit en effet à la réalisation de son installation. Par ailleurs, véritable pompe à chaleur réversible, cette solution de chauffage peut permettre de rafraichir le logement en été grâce à un processus appelé le Natural Cooling. Ceci s’explique par le fait que les températures des nappes phréatiques sont plus basses en été, ce qui permet de diffuser de l’air frais dans le logement par le biais des radiateurs.

 Le prix d’une pompe à chaleur eau-eau : un investissement conséquent

Parce qu’elle puise l’énergie dont elle a besoin du sol pour réchauffer la maison, la PAC eau-eau est un système géothermique à hautes performances. Cependant, elle peut revenir très chère. Pour l’achat et l’installation, il faut prévoir un budget de plus de 20.000 euros pour une habitation dont la superficie est de 100 m2 en moyenne. De même, il est nécessaire d’obtenir une autorisation pour la construction des forages, qui ont aussi un coût conséquent. Par ailleurs, la pompe à chaleur eau-eau nécessite un entretien annuel de la part d’un professionnel agréé. Pour amoindrir les frais, pensez à souscrire un contrat d’entretien.

La pompe à chaleur eau-eau : un investissement qui en vaut la peine

Même si l’achat, l’installation et l’entretien de la pompe à chaleur eau-eau semblent ruineux, son incroyable rendement vous assure un confort thermique de qualité et l’éligibilité à de nombreuses aides financières.

Ainsi, en optant pour la PAC eau-eau, vous bénéficiez :

  • Du Certificat d’Économie Énergie
  • De la Prime Énergie
  • Du Crédit d’Impôt
  • Du prêt Crédit Zéro
  • Des aides régionales comme l’Anah, etc.