Accueil > Pompe à chaleur air-eau > Fonctionnement pompe à chaleur air-eau

Fonctionnement pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau est une forme de PAC aérothermique qui repose sur un mode de fonctionnement très simple. Elle puise en effet de l’énergie du milieu extérieur, notamment de l’air, pour réchauffer l’eau nécessaire au chauffage domestique. En utilisant l’énergie gratuite de l’air pour la restituer à votre habitation, elle rappelle le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air-air. Mais de façon détaillée, comment se déroule ce processus ?

L’énergie calorifique de l’air au cœur du fonctionnement de la PAC air-eau

Étant l’une des variantes de la pompe à chaleur aérothermique, c’est tout naturellement que la pompe à chaleur air-eau va capter de l’air ambiant, l’énergie dont elle a besoin pour réchauffer l’eau qui servira à son tour à réchauffer le plancher chauffant, le radiateur, les ventilo-convecteurs et le ballon chauffant. Pour la production d’eau chaude sanitaire, la PAC air-eau peut être associée à un chauffe-eau thermodynamique pour une meilleure performance.

L’air offre une puissance calorifique incroyable. Il s’agit d’une énergie non seulement gratuite, mais surtout écologique. Grâce au fluide frigorigène qui n’est rien d’autre qu’un gaz qui se trouve dans le circuit de chauffage, cette pac convertit les calories de l’air en chaleur pour les restituer aux différents émetteurs de votre logement. Cette opération a lieu en plusieurs phases.

Les différentes composantes de la pompe à chaleur air-eau sont mises à contribution. Le compresseur se charge d’amplifier la puissance thermique du fluide frigorigène à l’état liquide qui est déjà chargé calories. Sous l’effet du condenseur, le fluide caloporteur transmet sa vapeur sous forme de chaleur à l’eau disponible dans le ballon chauffant, puis repasse à l’état liquide. Sous l’action du détenteur enfin, la chaleur est régulée puis restituée de façon uniforme dans les installations thermiques et le gaz retrouve sa pression normale grâce à l’action de l’évaporateur, ce qui permet la reprise d’un nouveau cycle.

Au niveau de la pompe à chaleur air-eau, l’évaporateur est l’unité extérieure et c’est lui qui se charge de capter les calories de l’air et de les envoyer au compresseur. Le condenseur pour sa part joue le rôle d’unité intérieure et se charge de distribuer la chaleur reçue aux différents émetteurs.

La pompe à chaleur air-eau, un rendement variable

Le fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau est fonction du climat et donc des températures extérieures, vu que l’aérothermie n’est pas une valeur figée. Ainsi, de nombreux modèles cessent d’être performants lorsque les températures extérieures atteignent -5 °C. Toutefois, des modèles plus performants ont vu le jour et continuent de fonctionner même au-delà.

De même, il existe des modèles de PAC air-eau Inverter qui modulent leurs performances thermiques compte tenu des besoins en énergie de votre logement et des variations de température. Contrairement à la pompe à chaleur air-air qui peut servir d’office à climatiser votre logement en été, le modèle air-eau haute température se charge juste de produire de l’eau chaude et de réchauffer le milieu intérieur. Toutefois, en optant pour une pompe à chaleur air-eau basse température dotée de la fonction rafraîchissante, vous pouvez jouir de l’air climatisé durant la canicule de l’été.

Pour bien choisir votre pompe à chaleur air-eau et surtout pour profiter d’un bon confort thermique, il est crucial de faire appel à un professionnel certifié QualiPAC qui maitrise toutes les réglementations thermiques pour son installation.