Accueil > Dossiers > Comment choisir une pompe à chaleur ?

Comment choisir une pompe à chaleur ?

Publié le 01/10/2017 à 14h25

La pompe à chaleur est la solution de chauffage idéale pour résoudre les problèmes de chaleur intempestive en été et de fraîcheur glaciale de l’hiver. Sa fonction réversible fait d’elle un atout de taille. Elle est composée d’un évaporateur, d’un condenseur, d’un générateur à compresseur qui remplace valablement la chaudière à fioul ou gaz traditionnelle afin de rafraîchir ou de chauffer vos locaux à plein temps. Compte tenu des différentes sortes de pompes à chaleur qui existent sur le marché, il est important de bien réfléchir avant de choisir le modèle adapté à votre logement et vos besoins. Pour y arriver, il est important de connaitre les performances de cette machine de même que les différents types de pompes à chaleur disponibles sur le marché.

Connaitre les différents types de pompe à chaleur 

Il existe trois grandes familles de pompes à chaleur : les pompes à chaleur aérothermiques, les pompes à chaleur hydrothermiques et les pompes à chaleur géothermiques. Parmi ces pompes à chaleur, les plus utilisées en France sont les pompes aérothermiques et hydrothermiques.

  • Pompes à chaleur aérothermie : il s’agit des pompes à chaleur air-air et des pompes à chaleur air-eau. Très populaires, les pompes à chaleur aérothermiques se retrouvent généralement dans les domiciles. Cette solution de chauffage est adaptée pour les régions à climat tempéré et est caractérisée par un mode d’installation très simple. Le système air-eau marche grâce aux radiateurs à eau de basse température ou avec un plancher. Elle est moins chère que les deux autres types de pompe à chaleur.
  • Pompes à chaleur hydrothermique : retrouvez ici les pompes à chaleur eau-eau. Ces systèmes puisent des nappes phréatiques, la chaleur nécessaire à la production d’eau chaude sanitaire et au chauffage domestique par le biais d’un plancher chauffant et du radiateur.
  • Pompe à chaleur géothermique : il s’agit des PAC sol-eau et des PAC sol-sol. Ce modèle de pompe à chaleur se sert de l’énergie gratuite de la terre pour couvrir vos besoins en chauffage ou en rafraîchissement de l’air en été.

La pompe à chaleur air-eau : entre performance et économie

La pompe à chaleur air-eau est l’une des plus utilisées en France. Elle utilise des calories présentes dans l’air pour ensuite chauffer le ballon d’eau chaude, le plancher chauffant et même la piscine. Il existe deux types de pompes à chaleur air-eau :

  • La pompe à chaleur air-eau monobloc : ici, le compresseur hydraulique et le condenseur se trouvent au sein de l’unité extérieure. La liaison hydraulique se charge de relier l’abouchement jusqu’au circuit de chauffage.
  • La pompe à chaleur air-eau bi-bloc : comme son nom l’indique, elle dispose d’une unité extérieure qui est le compresseur et un mobile hydraulique qui est l’unité intérieure. L’union entre les deux unités est établie par le biais d’une liaison frigorifique, rendue efficace par l’action du fluide frigorigène. Elle est plus performante que le modèle monobloc.

Plus facile à installer que la PAC géothermique et plus performante que la pompe à chaleur air-air, la pac air-eau est certainement le meilleur modèle de pompe à chaleur du moment, pour ceux qui ont un petit budget et qui vivent dans des régions au climat tempéré.

Le choix des émetteurs : un impératif pour un bon rendement

Dans son cycle de fonctionnement, lorsque la pompe à chaleur a concentré suffisamment d’énergie dans son circuit, elle doit la restituer à l’intérieur de la maison grâce à des installations appelées émetteurs. Selon le type de pac utilisé, les émetteurs compatibles sont les suivants :

Les radiateurs : ils peuvent être à basse température ou à haute température. Leur choix est donc fonction de la pompe à chaleur choisie (basse température ou haute température) et surtout de vos attentes en matière de rendement thermique.

Le plancher chauffant : ce type d’émetteur est particulièrement efficace avec la pac géothermique. Il peut être chauffant et rafraîchissant afin de vous permettre de jouir de la votre pac inverter.

Les ventilo-convecteurs compatibles avec la plupart des modèles de pac aérothermie ;

Les émetteurs à cassettes pour les pompes à chaleur gainables.

La température de sortie d’eau : un élément déterminant

Le choix d’une pompe à chaleur dépend bien souvent du type de logement dans lequel vous vivez. Ainsi, il faut souvent tenir compte de la température de sortie d’eau pour savoir si vous allez adapter votre pompe à chaleur à une ancienne maison en rénovation  énergétique, ou à une construction neuve. Les pac haute température ont une température de sortie de l’eau chaude de l’ordre de 80°C tandis que les basses ont une température de 40°C environ. Les anciens logements fonctionnent généralement avec des radiateurs haute température. Pour ne pas investir dans l’achat de nouveau radiateurs, il est judicieux d’opter pour une pac haute température qui offre une puissance plus élevée pour ce type de logement.