Accueil > Dossiers > Le coefficient de performance (COP)

Le coefficient de performance (COP)

Publié le 01/10/2017 à 14h27

Les pompes à chaleur (PAC) sont reconnues comme étant une solution idéale de chauffage alliant écologie et économie. Pour fonctionner, la PAC a besoin d’une source d’énergie. Cependant, ce système est réputé pour sa capacité de produire une énergie multiple de celle qu’il consomme pour fonctionner. Pour mesurer la performance de l’appareil, on se réfère au coefficient de performance (COP), un indice permettant de statuer sur l’économie que nous fait réaliser notre équipement. Nous vous déclinons ici tout ce qu’il y a à savoir sur le COP.

Définition du coefficient de performance (COP)

Le coefficient de performance (COP) est un indice donné par le rapport entre l’énergie électrique consommée et l’énergie thermique produite par la PAC. Le COP est un rapport variable. Il dépend des qualités de la pompe à chaleur et de la différence de température entre la source renouvelable (sol, air ou eau), mais varie aussi selon les types d’installations. Plus le COP est élevé, plus votre pompe à chaleur est performante. Cela veut dire que vous réaliserez davantage d’économies d’énergie et vous verrez vos factures d’électricité diminuer considérablement. Aujourd’hui, le COP maximal atteint par certaines PAC est de 7, mais le minimum recommandé est de 3.

Les différents COP

La mesure de l’efficacité d’une PAC est liée à la consommation des équipements accessoires. Plusieurs COP sont donc définis.

  • Le COP machine

Le COP machine est la performance d’une PAC déterminée au laboratoire. Il est donc théorique.

  • Le COP système

Le COP système tient compte de la consommation des auxiliaires permanents du système : les pompes de circulation dans les radiateurs, le système de régulation et de sécurité et les accessoires divers...

  • Le COP global

Encore appelé COP installation, le COP global tient compte des imperfections liées à l’installation qui ne participe pas au chauffage du logement (perte d’énergie, pertes aux échangeurs).

  • Le COPA ou COP annuel

Le COP annuel est la performance moyenne calculée pendant une période complète de chauffage qui tient compte des spécificités de l’installation.

Décryptage d’un COP

L’indice de performance en lui-même n’est pas suffisant pour statuer de façon précise sur l’efficacité d’une pompe à chaleur. On indique également la température du milieu dans lequel on puise les calories (air, eau ou sol) et la température de l’eau à la sortie de la pompe à chaleur.

Une indication telle que COP 4 (+7°C ; 50 °C) sur une PAC air/eau sous-entend donc que pour 7 °C au dehors, la pompe à chaleur consomme 1 kWh d’électricité pour générer 4 kWh de chauffage pour chauffer l’eau à 50°C.